HIDRADÉNITE SUPPURÉE Prise en charge, Actualisation 2019

Traitements Antibiotiques

Retour à l'arbre Imprimer dernière mise à jour le 30/08/2019

La prescription des antibiotiques est recommandée dans l’HS dans les indications potentielles suivantes : en cas de poussée aigüe, de prophylaxie secondaire et en préopératoire.

La microbiologie des lésions de la maladie de Verneuil varie selon le stade lésionnel : certains germes de la flore cutanée pour les lésions de grade Ⅰ de Hurley (Staphylococcus lugdunensis, Cutibacterium spp) ou germes anaérobies, et des flores anaérobies complexes pour les lésions de grade Ⅱ et Ⅲ. Pour cette raison, le traitement antibiotique de la maladie de Verneuil est probabiliste et ne nécessite pas la réalisation de prélèvements bactériologiques locaux ou d’hémocultures.

Par contre, en cas de patient fébrile ce qui est inhabituel dans l’HS, la réalisation de prélèvements microbiologiques locaux (pus) et d’hémocultures à la recherche de germes responsables d’infections invasives est recommandée.

Il n’est donc pas recommandé de réaliser de prélèvement microbiologique chez les patients atteints d’HS, sauf en cas de fièvre, ce qui est inhabituel dans ce contexte.

Il est recommandé d’utiliser des antibiotiques à posologie anti-infectieuse dans le cas des formes sévères. La durée de traitement n’excédant pas 21 jours de traitement.

Lors d'une prophylaxie secondaire, une évaluation clinique à 24 semaines et plus précocement à 12 semaines est recommandée dans le cas d'une aggravation ou d'une stagnation de la maladie.


Propositions de prise en charge

Tableau 1.

Proposition de prise en charge ambulatoire des patients de stade Hurley Ⅰ
Poussée aigüe (douleur, érythème, avec ou sans suppuration)
Toilette à l’eau et au savon
Utilisation d’un traitement antibiotique par voie orale dès le début des symptômes pendant 7 jours (avis d’expert)

• Amoxicilline-acide clavulanique 50 mg/kg/j pendant 7 jours (3 x 1g/j ; maximum 4.5 g/j)

OU
					 
• Pristinamycine : 3 g/j (en 3 prises)		 
• Remise d’ordonnances anticipées
Récurrence
< 4 poussées par an
Absence de traitement prophylactique
≥ 4 poussées par an
Adjonction d’un traitement prophylactique	 

• Cyclines :
doxycycline 100 mg/j ou lymécycline 300 mg/j (double dose si poids > 80 kg)

• Si échec ou contre-indication :
la prescription de cotrimoxazole 400/80 mg/j pourrait être proposée en mettant en balance le bénéfice attendu et le risque de toxidermies graves (double dose si poids > 80 kg)
Réévaluation après 6 mois de traitement
(accord d’expert)

Tableau 2.

Proposition de prise en charge ambulatoire des patients de stade Ⅱ d’Hurley
en échec de la stratégie précédente et des patients de stade Ⅲ d’Hurley
Traitement d’attaque
Cefriaxone 1 g/j (< 60 kg) à 2 g/j (≥ 60 kg) IV, IM plus   métronidazole PO 3 x 500 mg/j

OU

Lévofloxacine (500 mg, 1 à 2 fois/j) plus clindamycine (600 mg, 3 fois/j)
Durée maximale : 15 à 21 jours
Suivi de
Chirurgie de la zone atteinte

OU/ET

Cyclines (doxycycline 100 mg/j ou lymécycline 300 mg/j) (double dose si poids > 80 kg)

OU

Cotrimoxazole 400/80 mg/j en cas d’échec, d’intolérance ou de contre-indication aux cyclines en mettant en balance le bénéfice attendu et le risque de toxidermies graves (double dose si poids > 80 kg).

OU

Traitement immunomodulateur

voir anti-TNF

Centre de Preuves en Dermatologie
Work
10 cité Malesherbes
75009Paris
Île-de-France
FRANCE
Work +33.1 43 27 01 56
Fax 01 43 27 01 86
secretariat@sfdermato.com